Niponika Bulogula

Niponika Bulogula

Kotobalades avec Béni-le-rouge, un petit vélo qui parle avec les êtres inanimés / よろずのものものとblabla(おしゃべり)できる紅色でbéni(祝福された)な自転車ベニとのぶらぶら旅

29 May 2022

Retour sur la balade du 15 mai

Béni-le-rouge et moi avions prévu d’aller rouler ce matin avec les gens de geoppotering, mais la blessure de Béni a rendu la chose impossible.

Parlant de geopottering, le billet de la balade à laquelle Béni et moi avons participé le 15 mai dernier est maintenant en ligne, ici.

Si vous ne lisez pas le japonais, vous pouvez quand même regarder Béni rouler sur cette vidéo.

Les membres de geopottering utilisent tous un pseudonyme en katakana pour leurs balades à vélo.

Ils ont même adopté un règlement pour la création des pseudos. Je cite (et traduis) :

日本語 Français
ファーストネイム:本人の名前に由来するネイミングでちょっと捩りを加える Première partie du nom : elle s’inspire du vrai nom de la personne, avec un légère déformation
セカンドネイム:自転車界の著明選手で好きな人のネイムを借用しても良い。しかし原則的にはそのままは不可、何がしかの捩りを加えること。 Deuxième partie du nom : elle peut être empruntée à un coureur bien connu du monde du cyclisme. Mais en principe, il est interdit d’utiliser ce nom tel quel. Il faut lui apporter une quelconque transformation.
Exemple ↓ Explication ↓
サリーナ チッポリーナ (Salīna Chippolīna) Salīna est une déformation du mot « sel » en italien (donc du kanji 塩 que contient son vrai nom en japonais), et Chippolīna une déformation du nom de l’ancien cycliste italien Mario Cipollini, spécialiste des sprints (tout le contraire de Salīna, précise l’auteur).

La liste des membres est disponible ici, pour ceux qui comprennent le japonais et connaissent bien le monde du cyclisme.

Pour ma part, je suis ce que Geopottering appelle un « visiteur », en plus de ne pas être Japonais, donc la règle ne s’applique pas. J’ai reçu comme pseudonyme le nom de コテッチャン, ce qui donne Kotettchan (mon nom de famille affublé du diminutif chan) et fait référence aux entrailles de gibier dans le vocabulaire de la cuisine. En creusant l’étymologie, on aboutit aussi au nom d’un produit commercial dont le nom s’inspire du gros intestin du bœuf en langue coréenne (テッチャン), précédé de コ pour petit (小), ce qui donne l’intestin grêle du bœuf.


Bon, il est temps de se préparer pour aller voir Béni à l’hôpital… et lui soutirer sa selle en douceur.



Vous pouvez laisser un commentaire anonyme (ou pas) en cliquant sur « Post » (pas besoin de se connecter avec « Log in »).

Tags